Réponse intégrée du PNUD en matière de développement afin de prévenir l'extrémisme violent

publié le 28 déc. 2016

Lancé en novembre 2015, un projet de 65,7 millions de dollars, conduit sur une période de quatre ans a pour but de prévenir et de lutter contre les causes profondes de l'extrémisme violent à l'échelle de l'Afrique et dans plusieurs pays - ceux qui sont directement touchés par des actes extrémistes violents tels que le Kenya, le Mali et la Somalie, et ceux qui en subissent les répercussions, tels que le Cameroun et le Tchad.