Nos partenaires

UNDP EthiopiaUNDP Administrator Helen Clark with the Prime Minister of Ethiopia and Chairman of African Union, H.E. Hailemariam Desalegn, cutting ribbon at Rise of the South Conference inauguration in Ethiopia in May 2013. Photo: Eva Hinds/UNDP Ethiopia.

De la Mauritanie au Mozambique, le PNUD aide les gouvernements africains affiliés au Programme et d’autres entités nationales à obtenir une aide et à l’utiliser efficacement. Il leur apporte en outre une assistance technique et un appui aux politiques afin qu’ils puissent réaliser leurs objectifs de développement nationaux.

Partenaires bilatéraux

Dans le but d’améliorer l’efficacité de ses activités de développement, le PNUD consolide ses partenariats avec le Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE en collaborant avec ses membres en vue de la promotion des ODD au niveau mondial, régional et national. Nous travaillons également de plus en plus avec des pays en développement du monde entier qui ont obtenu des résultats impressionnants en matière de croissance économique, de réduction de la pauvreté et de développement humain. Nous pouvons tirer de l’expérience de ces pays de précieux enseignements sur la promotion d’un développement humain durable.

Système des Nations Unies

Le PNUD coordonne les activités des Nations Unies en matière de développement. Il joue un rôle essentiel dans la réforme du système en tant que membre du Groupe des Nations Unies pour le développement (GNUD). Le PNUD contribue également à l’élaboration d’un cadre et de plans de développement cohérents dans les pays en sa qualité de président de l’équipe du GNUD pour l’Afrique, qui supervise le travail des équipes de pays des Nations Unies dans cette région. Nous travaillons par ailleurs en étroite coopération avec les institutions onusiennes consacrées à l’Afrique, telles que la Commission économique pour l’Afrique ou le Bureau du Conseiller spécial pour l’Afrique (OSAA).

Institutions financières internationales

Les institutions financières internationales constituent une source importante de financement pour le développement. Elles sont à l’origine d’une grande partie des ressources préaffectées ou spécifiques à un projet qui n’entrent pas dans les ressources de base du PNUD. Ce dernier a conclu des accords formels avec des institutions telles que la Banque mondiale et la Banque africaine de développement.

Secteur privé

Le secteur privé peut apporter une contribution majeure au développement en favorisant l’innovation, en fournissant des financements et en encourageant l’entrepreneuriat dans les pays en développement. Dans de nombreux pays du Programme, les conditions préalables au développement du secteur privé et à l’apparition de marchés inclusifs (c’est-à-dire qui augmentent les choix et les débouchés pour les pauvres en tant que producteurs, consommateurs et salariés) ne sont pas encore réunies. Pour faciliter le développement de marchés inclusifs, le PNUD s’attache à mettre en relation et à intégrer les producteurs locaux sur les marchés nationaux et mondiaux. L’Initiative africaine pour les marchés inclusifs (AFIM) apporte son soutien à ces activités en Afrique.

Fondations

Les fondations tant mondiales que locales fournissent un soutien important aux activités du PNUD en matière de développement. Les partenariats du PNUD avec les fondations peuvent prendre trois formes différentes. Selon le premier modèle, les fondations accordent des subventions au PNUD en faveur de projets précis qui coïncident avec leur mission générale et leurs priorités. Le deuxième type de partenariat est fondé sur le partage réciproque d’informations et l’acquisition de connaissances. La troisième forme de partenariat se forge dans les communautés, avec les organisations de la société civile et les fondations communautaires.

Organisations de la société civile

Pour le PNUD, la société civile correspond à l’ensemble des organisations officielles ou non qui ne relèvent ni de l’État ni du monde des affaires. Cela englobe les mouvements sociaux, les organisations de bénévolat, les organisations autochtones, les associations populaires, les organisations non gouvernementales et les organisations communautaires, mais aussi les communautés et les citoyens qui agissent individuellement ou collectivement. Le PNUD s’associe aux organisations de la société civile pour la mise en œuvre des programmes et la défense de politiques. Dans les pays, cela suppose souvent de collaborer avec elles pour fournir des services élémentaires dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la distribution d’eau, de la vulgarisation agricole et de la fourniture de microcrédits.

Communautés économiques et institutions régionales

Les communautés économiques régionales sont reconnues comme une pierre d’assise et un pilier pour mieux résoudre les conflits et l’instabilité politique, ainsi que pour accélérer l’intégration économique de l’Afrique. Nous collaborons dans ce but avec des organisations telles que le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE), la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) et la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC).