La Mauritanie lance un projet de lutte contre la radicalisation des jeunes

21 juil. 2016

Le projet cible 32 000 jeunes et se focalise sur les zones péri-urbaines et les communautés pauvres, où les effets des activités radicales sont plus susceptibles d'avoir lieu. Photo: PNUD en Mauritanie

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), en partenariat avec le Ministère de la Jeunesse et des Sports mauritanien (MJS), vient d’organiser l’atelier de lancement du projet de Lutte contre la Radicalisation des Jeunes et la Promotion de la Citoyenneté en Mauritanie.

Le projet, financé par le Gouvernement du Japon et réalisé par le PNUD, a pour objectif le renforcement et la consolidation des capacités du pays à répondre aux défis croissants liés au terrorisme, à la radicalisation de la jeunesse et à la citoyenneté. L’un des principaux résultats attendus du projet est que « Les jeunes participent activement à la promotion de la culture civique, la citoyenneté et la lutte contre la radicalisation ».

En effet, la Mauritanie a une population à dominante jeune, qui traverse une période de transformation socio- idéologique sans précédent.

Les données de l’étude sur les déterminants socio-économiques du terrorisme en Mauritanie, réalisée en 2015, montrent que les jeunes associent dans leur très grande majorité le terrorisme à l’ignorance et au crime. Cependant, peu d’entre eux possèdent une bonne connaissance des organisations terroristes.

Plus des deux tiers des jeunes estiment que la Mauritanie est exposée au risque du terrorisme dont les principales causes sont liées aux conditions de vie (plus de 38%), à la pauvreté et au chômage (28%) et à la recherche de gain (10%). Plus de 44% des jeunes interrogés ont lié le terrorisme à des dimensions religieuses, en particulier une mauvaise interprétation de l’islam, à des dimensions psychologiques telles que la manipulation par des groupes extrémistes et à un sentiment d’injustice globale et envers les jeunes.

Pour faire face à ces défis, le Gouvernement a adopté une stratégie nationale pour la jeunesse et les Sports (2015 - 2020) qui vise à promouvoir la jeunesse, améliorer son attachement aux valeurs nationales et mobiliser son appui pour bâtir une nation unie, forte et émergente.  

Le Représentant adjoint du PNUD en Mauritanie, Mr. José Levy, s’est félicité du lancement de l'un des premiers projets venant en appui de cette stratégie. Il a ajouté que le projet cible une population de 32.000 jeunes et se focalise principalement sur les zones péri-urbaines et les communautés pauvres, où les effets des activités radicales sont les plus susceptibles d'avoir lieu.

Il a aussi salué l’action des autorités mauritaniennes en matière de lutte contre le terrorisme et la protection et la promotion des droits humains. « Je suis persuadé, a conclu M. Levy, que le présent atelier constitue déjà une étape pertinente et importante d’implication des acteurs et des bénéficiaires du projet, condition essentielle pour assurer sa mise en œuvre de façon efficace ».