Au Cameroun, Helen Clark renouvelle l’engagement du PNUD à venir en aide aux personnes déplacées

8 sept. 2016

Hele Clark en viste dans le nord du Cameroun. Photo : Bibiane Ndah/PNUD Cameroun

L’Administrateur du PNUD Helen Clark s'est rendue au Cameroun du 29 au 30 août 2016. Son premier séjour dans ce pays s'est déroulé alors que le nombre de personnes déplacées et réfugiées dans la région de l’extrême-nord du pays ne cesse de croître, principalement en raison de la recrudescence des attaques du mouvement Boko-Haram.

Mme Clark s’est entretenue avec le Premier Ministre Philémon Yang, le Ministre des Relations Extérieures, le Ministre Délégué de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire.

Les membres du gouvernement ont salué l’accompagnement du PNUD dans la réalisation de la Stratégie pour la Croissance et l’Emploi, et la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD), particulièrement dans les domaines de l’amélioration de la qualité du service public, la résilience au changement climatique et le relèvement précoce.

Helen Clark s’est félicitée de l’engagement du Cameroun et de ses partenaires à lutter contre le chômage des jeunes, et à œuvrer en faveur de  l’amélioration des conditions de vie des populations sinistrées du nord et de l’est du pays. 

« Il est urgent d’investir davantage sur le relèvement précoce, l’accès aux services de base, et plus important encore, de créer des emplois et des occupations pour les jeunes…» a déclaré Helen Clark.

S’entretenant avec le Général des forces multinationales dans la région de l’extrême-nord du pays, l’Administrateur du PNUD a salué les actions de l’armée pour assurer le rétablissement de la sécurité et abordé la question du  retour des personnes déplacées internes dans leurs villages.

« Ma visite dans la région de l’extrême-nord m’a permis d’évaluer l’ampleur de l’impact des attaques de Boko Haram sur les populations et je repars à New York avec une idée précise des défis et des besoins » a-t-elle conclu, après avoir pris part à la pose de la première pierre d'un forage d'eau.

Informations de contact

Pour plus d’informations veuillez contacter Bibiane Ndah, Chargée de la communication, bibiane.ndah@undp.org

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Afrique 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe