Prévenir l’extrémisme violent : 65 théologiens d’Afrique de l’ouest et centrale se mobilisent

3 févr. 2017

Quelque 65 théologiens musulmans d’Afrique l’Ouest et du Centre se mobilisent pour faire face à la menace de l’extrémisme violent et préconisent, entre autres, une gestion plus transparente des lieux de culte, la participation des femmes et des jeunes aux processus de prise de décision et un meilleur travail de communication.

Cette initiative s’inspire des recommandations de la Déclaration d’Abuja sur la lutte et la prévention de l’extrémisme violent adoptée à l’issue d’une conférence des dignitaires traditionnels et religieux dans la capital nigériane le 17 et 18 octobre 2016.

Le Sultan de Sokoto et le  Président du Conseil suprême pour les Affaires islamiques, El Hadj Muhammadu Sa’ad Abubakar, avaient présidé cette rencontre organisée à l’initiative du Corps de la paix interconfessionnel international et du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD),  sous l’égide de la Fondation Sultan pour la paix et le développement, en présence de participants du Cameroun, de la République centrafricaine, du Tchad, de la Mauritanie, du Niger, du Nigeria et du Sénégal.

Selon les leaders traditionnels et religieux extrémisme et radicalisation sont les produits de l’ignorance et d’une méconnaissance de la région ; de la négligence des communautés marginalisées, de la précarité économique et de l’instabilité politique, et de la stigmatisation réelle ou supposée d'individus et de communautés.

Partisans d’une amélioration de l’instruction religieuse, de la formation des imams à l’utilisation des médias et de l’adoption d’un programme d’action sociale qui motive la jeunesse, Les leaders traditionnels et religieux ont décidé d’établir un réseau régional pour faciliter l’échange d’information, notamment en matière de résilience des communautés et des institutions  en vue de leur proposer des outils pour identifier des signes avant-coureurs de radicalisation.

« Les leaders religieux doivent être entre première ligne du combat contre l’extrémisme violent » a déclaré le Coordonnateur du programme régional du PNUD Afrique, Mohamed Yahya

La rencontre d’Abuja s’inscrit dans cadre d’un effort plus large du PNUD en vue de prévenir et combattre l’extrémisme violent en Afrique grâce à des solutions basées sur le développement.

Lancée en novembre 2015, l’initiative régionale dotée de 81,2 millions de dollars et d’une durée de quatre ans vise à identifier en amont les causes profondes de l’extrémisme violent dans la région et plusieurs pays – ceux qui sont directement touchés, tels que le Nigéria, le Kenya, le Mali et la Somalie et ceux qui qui en subissent les répercussions tels que le Cameroun et le Chad.

Le programme a déjà reçu des contributions financières du Japon, des Pays-Bas, de la Suède et du Royaume-Uni. Une rencontre similaire portant l’Afrique orientale et australe est prévue au mois d’avril 2017.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Afrique 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe