L’Administrateur du PNUD Helen Clark en visite en Guinée Équatoriale

31 oct. 2016

L'Administrateur du PNUD Helen Clark. Photo : PNUD

Malabo, le 31 octobre 2016 — Helen Clark, l’Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et Présidente du Groupe des Nations Unies pour le Développement (GNUD), effectue une visite officielle en Guinée Équatoriale du 1 au 4 novembre 2016. Madame Clark rencontrera les plus hautes autorités du pays notamment le Président de République de la Guinée Equatoriale, Son Excellence M. Obiang Nguema Mbasogo ; le Premier Ministre en charge de la Coordination Administrative, M. Francisco Pascual Obama Asue ; le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Agapito Mba Mokuy.

Helen Clark aura l’opportunité d’apprécier la situation économique et sociale du pays et ses enjeux en matière de développement durable à travers le programme pays du PNUD à Malabo. Elle se rendra sur le site de deux projets phares, produits du partenariat entre le gouvernement, le PNUD et le Fonds pour l’Environnement Mondial et aura ainsi l’opportunité d’échanger avec les populations bénéficiaires et les différents acteurs. Il s’agit du site de protection de la biodiversité Gran Caldeira à Luba sur l’île de Bioko, et du projet TICGE de formation aux technologies de l’information et de la communication, à Bata, la deuxième ville du pays, sur le continent

À Bata, Helen Clark s’entretiendra avec son Excellence Madame Teresa Efua Asango, Présidente du Sénat, en présence des femmes parlementaires et leaders. Cette première visite en terre équato-guinéenne permettra également à l’Administrateur du PNUD de rencontrer le personnel du PNUD Bureau Pays, l’Equipe Pays du Système des Nations Unies, les partenaires techniques et financiers et les médias.

Mme Clark présidera également, aux côtés du Président S.E M. Obiang Nguema Mbasogo, à la cérémonie d’ouverture de la Réunion annuelle du PNUD Afrique, dont le thème cette année porte sur les stratégies d’accompagnement aux pays dans la mise en œuvre des Objectifs de développement durable.

Le Président Obiang Nguema Mbasogo, Helen Clark et le Directeur Afrique du PNUD M. Abdoulaye Mar Dieye, procéderont, également, en présence de l’ensemble des économistes réunis en retraite à Malabo, au lancement du Rapport sur développement humain en Afrique (AfHDR) 2016 intitulé « Accélérer les progrès en faveur de l’égalité des genres et de l’autonomisation des femmes en Afrique » récemment publié par le PNUD.

Le rapport indique que les disparités entre les genres coûtent quelque 95 milliards de dollars par an en moyenne à l’Afrique subsaharienne et que les pertes ont atteint 105 milliards en 2014 (soit 6 % du PIB régional), compromettant ainsi les efforts du continent en faveur d’un développement humain et inclusif.

La visite de l’Administrateur intervient dans un contexte de ralentissement économique généralisé qui fait suite à la chute des cours du pétrole.  En effet, la découverte de pétrole dans les années 1990 a entraîné une croissance économique considérable qui a donné lieu à de nombreux investissements pour améliorer les infrastructures socio - économiques du pays.

À l’instar de nombreux pays producteurs de la région, la Guinée Équatoriale a vu son taux de croissance baisser suite à la chute des cours du pétrole. Conscient de la nécessité de developer une stratégie de croissance inclusive et diversifiée, le pays a élaboré un plan de développement économique et social qui permettra de diversifier ses sources de revenus.  

À propos de Helen Clark : Originaire de la Nouvelle-Zélande, Mme Helen Clark a pris ses fonctions d’Administrateur du PNUD le 20 avril 2009. Elle est la première femme à assumer la direction de l’organisation et assure également la présidence du Groupe des Nations Unies pour le développement, un comité regroupant les directeurs de l’ensemble des fonds, programmes et départements spécifiquement chargés des questions de développement.

Avant d’être nommée au PNUD, Mme Helen Clark a été durant trois mandats successifs premier ministre de la Nouvelle-Zélande entre 1999 et 2008. Elle a parallèlement assumé les fonctions de directeur de l'agence nationale de renseignements, ainsi que celle de ministre des arts, de la culture et du patrimoine.

Entre 1987 et 1990, elle a détenu plusieurs portefeuilles ministériels et a été vice-premier ministre entre août 1989 et novembre 1990. Depuis cette date et jusqu’en décembre 1993, elle a assuré la vice-présidence du principal parti d’opposition dont elle a par la suite pris la tête avant d’accéder au poste de premier ministre.

Élue députée pour la première fois en 1981, Mme Clark a eu une longue carrière de parlementaire au cours de laquelle elle a présidé la Commission spéciale des affaires étrangères.  Elle a également enseigné dans le département de sciences politiques de l'Université d'Auckland.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

À Malabo

Domingos Mazivila, Économiste principal : domingos.mazivila@undp.org, +240-222-125-771
Lamine Bal, Chargé de la communication : lamine.bal@undp.org, +1-646-242-3253
Ngone Sow, Chargée de la communication : ngone.sow@undp.org, +221-77-104-5328