Un nouveau plan pour une ère nouvelle

29 nov. 2017

L'Adminmistrateur du PNUD Achim Steiner s'exprimant lors de la réuion spéciale du Conseil d'administration du PNUD. Photo : Freya Morales/PNUD

New York, le 28 novembre 2017Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), principal organisme chargé des activités de développement des Nations Unies, a lancé aujourd’hui à New York, au siège de l’Organisation, un nouveau plan ambitieux qui guidera ses activités au XXIe siècle.

« Il s’agit ici d’un nouveau plan pour une ère nouvelle », a dit Achim Steiner, Administrateur du PNUD, lors de la réunion du Conseil d’administration du Programme à New York.  « Les changements spectaculaires auxquels nous assistons de par le monde surviennent à une échelle et à une vitesse telles que nos institutions peinent à y faire face, a-t-il noté, et exigent de nous que nous en fassions davantage. »

Le président du Conseil, S.E. M. Ib Petersen, représentant permanent du Danemark, a déclaré : « Le nouveau plan stratégique marque pour le PNUD une réorientation bienvenue de l’appui à la réalisation des objectifs du Programme 2030. Au nom du Conseil d’administration, je salue aujourd’hui avec satisfaction l’adoption de ce plan, qui constitue un outil essentiel pour que le PNUD continue d’évoluer et de s’adapter au cours des quatre années à venir. »

« Les nations du monde entier se sont engagées à mettre en œuvre le Programme 2030 et le système des Nations Unies a été chargé de les appuyer, a poursuivi M. Steiner. C’est là la force motrice qui impulsera le programme de réformes du Secrétaire général de l’Organisation, et nous devons nous montrer à la hauteur de ce défi. »

undp SP 2018-2021-nov 2017

Ancré sur le Programme de développement durable à l’horizon 2030, en parfaite cohérence avec le Programme de développement durable à l’horizon 2030, avec les principes d’universalité et d’égalité ainsi qu’avec le principe consistant à ne laisser personne de côté, ce plan énonce pour le PNUD une vision qui guidera son évolution au fil des quatre années à venir, face à un paysage du développement lui-même en évolution, et qui permettra de répondre aux besoins changeants de ses partenaires. Faisant fond sur les 50 ans d’expérience du PNUD, il décrit les modalités selon lesquelles celui-ci aidera les pays à mettre en œuvre le Programme 2030, à réaliser les objectifs de développement durable et à appliquer les accords y relatifs.

« Ce plan a été conçu pour être sensible à la large diversité des pays que nous servons, a continué M. Steiner.  Cette diversité trouve son reflet dans les trois grandes situations de développement décrites dans le plan : éradication de la pauvreté, transformations structurelles et renforcement de la résilience. Le plan décrit également les modalités selon lesquelles nos deux nouvelles plateformes, au niveau des pays et au niveau mondial, nous permettront d’apporter notre appui de façon plus efficace. »

Le Plan stratégique définit six « solutions distinctives » sur lesquelles le PNUD alignera désormais ses ressources et son expertise, de manière à avoir de réels impacts sur la pauvreté, la gouvernance, l’accès à l’énergie, l’égalité des sexes, la résilience et la durabilité environnementale. 

Outre l’adoption officielle du plan, le Conseil a également approuvé le Plan de ressources intégré et le projet de budget intégré du PNUD pour la période 2018-2021.

Le Conseil d’administration du PNUD est composé de représentants de 36 pays ; il fournit un appui intergouvernemental aux activités du PNUD, supervise ces activités et veille à ce que le Programme reste sensible aux besoins en évolution des pays bénéficiaires.

Pour lire le Plan stratégique dans son intégralité, voir ici.