Recevant une contribution de 500 000 dollars du Gabon, Achim Steiner salue un geste fort en faveur de l’adaptation aux changements climatiques

29 janv. 2018

L'Administrateur du PNUD Achim Steiner (à gauche) recevant un chèque du Ministrre des Affaires étrangères du Gabon, M. Nelson Messone (à droite) lors de la rencontre du CAHOSSCS en marge du 30 ème Sommet de l'Union africaine à Addis-Abeba. Photo: PNUD E thiopie

Addis Abeba, le 29 janvier 2018 —L’Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), M. Achim Steiner a pris part à la deuxième réunion du Comité des chefs d’État et de gouvernements africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) qui s’est tenu en marge du 30 ème Sommet de l’Union africaine.

Instance de plus haut niveau au sein de l’Union africaine pour la promotion des questions liées aux changements climatiques, le CAHOSCC a été créé en 2009 dans le but de consolider les acquis et de renforcer les initiatives continentales sur le climat, de mettre en place une véritable stratégie de financement et de mobilisation de ressources, et enfin de maintenir la cohérence entre les principaux organes africains de lutte contre les changements climatiques.

Au cours de la rencontre, l’administrateur du PNUD a salué l’engagement des états africains dans la lutte contre les changements climatiques. « Le continent africain était le premier au monde à faire que la lutte contre le changement climatique soit menée au niveau des Chefs de l’État et de gouvernement », a-t-il souligné avant d’ajouter que « … cette lutte n’est pas restée hypothétique – c’est engagé, c’est actuel.  Vos budgets et vos dépenses ciblent déjà cette lutte. »

Présidée par le Chef de l’État gabonais Ali Bongo Ondimba, cette rencontre intervient quelques jours après l’octroi par le Gabon d’une contribution de 500 000 dollars au PNUD en appui à l’Initiative africaine d’adaptation (IAA).

L’administrateur du PNUD a indiqué que la contribution du Gabon est opportune et très cruciale pour aider à démarrer la mise en œuvre de l'initiative et qu’elle produira un effet catalyseur, permettant d’appuyer les efforts intégrés de mobilisation de ressources supplémentaires. À cet égard, M. Steiner affirme que « Le PNUD est prêt à jouer un rôle de premier plan dans cet effort, notamment en accueillant provisoirement une petite unité de soutien technique nécessaire à la mise en œuvre pour les 12 prochains mois. »

L’évènement a été marqué  par la présentation d’un chèque à l’Administrateur par le ministre des Affaires étrangères du Gabon, M. Noël Nelson Messone, qui a reconnu que « même si l’Afrique ne contribue qu’à 4% aux émissions globales de gaz à effet de serre, le continent est le plus gravement touché par le changement climatique. »

La réunion a ainsi fourni une occasion de marquer le partenariat stratégique entre le Système des Nations Unies, le PNUD et les États africains pour l’opérationnalisation de l’Initiative africaine d’adaptation.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

À Libreville :
Moctar Menta, Spécialiste de la communication,  +241 07 93 91 30

À Addis Abeba :
Martha Mogus, Spécialiste de la communication, +251 11 5 444318 

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Afrique 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe