undp-br-forum-global-genero-chile-02
49% des femmes participent au marché du travail contre 76% des hommes. Photo: PNUD

Santiago/New York  Plus de 450 dirigeants, gouvernants et spécialistes du genre, du travail et du développement de 25 pays ont donné le coup d'envoi des deux jours du IV Forum mondial pour l’Egalité du Genre dans les entreprises aujourd'hui à Santiago, au Chili, s'engageant à prendre des mesures concrètes pour réaliser l'égalité des femmes et des hommes dans la population active. Les dirigeants ont promis de prendre des mesures clés - telles que l'élimination des écarts salariaux entre les sexes, l'augmentation du nombre de femmes occupant des postes de décision et l'éradication du harcèlement sexuel sur le lieu de travail - pour générer d'énormes avantages pour les entreprises et les économies.

"Nous croyons au pouvoir des partenariats public-privé pour réduire les inégalités, y compris l'inégalité entre les sexes et son rôle clé pour atteindre les objectifs de développement durable", a déclaré la  Présidente Michelle Bachelet du Chili, lançant aujourd’hui, une initiative du Programme de développement du gouvernement du Chili-ONU (PNUD), en partenariat avec l’Organisation internationale du travail (OIT) et ONU Femmes.

La vice-présidente et ministre des Affaires féminines de la République de Gambie, Fatoumata Jallow-Tambajang, a déclaré que « l’égalité des chances pour les femmes et les hommes constitue un pilier essentiel de notre plan de développement national. Ce sont des mesures cruciales pour réduire la pauvreté, l'inégalité entre les sexes, stimuler la productivité et améliorer l'économie dans son ensemble. »

« L'égalité des sexes sur le lieu de travail est à la fois une question de droits humains des femmes et une étape intelligente - pour les entreprises et pour le développement durable global ; mais il n'y a pas de temps à perdre », a déclaré Richard Barathe, Directeur du Centre régional pour l'Amérique latine et les Caraïbes du PNUD. « Si le monde veut atteindre les objectifs de développement durable d'ici 2030, les entreprises ont la responsabilité cruciale de placer l'égalité des sexes comme un pilier central de l'entreprise capable de stimuler la croissance, inclusive, durable et ne laissant personne de côté »

Barathe a souligné que l'égalité pour les femmes dans la force de travail pourrait ajouter jusqu'à 28 billions de dollars américains à l'économie mondiale d'ici 2025, selon un rapport de McKinsey Global Institute. Mais les défis sont énormes : moins de la moitié des femmes ont un emploi rémunéré à l'extérieur de leur domicile, contre 77% des hommes. De plus, les femmes gagnent en moyenne 23% de moins que leurs homologues masculins. Elles assument également un fardeau disproportionné de travail non rémunéré, ce qui les prive d'opportunités de gagner un revenu, de créer des entreprises et de participer à la vie publique.

Une solution à l'ordre du jour est le programme « Gender Sceal », une initiative qui certifie les entreprises qui ont éliminé les écarts de rémunération, augmenté le nombre de femmes dans les postes de décision et travaillé pour mettre fin au harcèlement sexuel au travail. Le PNUD a aidé des partenaires de 17 pays d'Amérique latine et des Caraïbes, d'Afrique, d'Asie et d'Eurasie à certifier des entreprises publiques et privées pour atteindre les objectifs d'égalité entre les sexes. Grâce à l'initiative « Gender Sceal », les entreprises certifiées se sont engagées à éliminer les écarts salariaux, à augmenter le nombre de femmes dans les postes décisionnels, à améliorer l'équilibre travail-vie, à éradiquer le harcèlement sexuel sur le lieu de travail et à accroître la participation des femmes dans les industries traditionnelles.

Au Chili, Codelco, une société d'exploitation minière de cuivre certifiée par Gender Seal, a stimulé des groupes mixtes dans cette industrie traditionnellement dominée par les hommes, ce qui a entraîné une augmentation de la productivité. De même la Banque nationale du Costa Rica a augmenté la représentation des femmes aux postes décisionnels grâce à un programme de leadership, permettant à 70 femmes d'occuper des postes de direction, tandis que la Banque Scotia  a identifié des employés potentiels pour un programme de mentorat.

Pour une liste complète des détails, y compris les panélistes et les entreprises participantes, visitez https://businessforgenderequality.org

 

Pour plus d'informations

Gouvernement du Chili: Andrea Figueroa: afigueroa@sernam.gob.cl

PNUD | Au Chili: Magdalena Provis, Magdalena.provis@undp.org et Sergio García Sergio.garcia@undp.org | à New York: Caroline Azevedo, Carolina.azevedo@undp.org (au Chili du 26 au 28 février)

Icon of SDG 05 Icon of SDG 08

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Afrique 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe