Photo: PNUD Soudan du sud


Dakar, Sénégal
– Un secteur privé partageant une vision commune avec un État développementiste fort est un gage essentiel de pérennité pour permettre aux pays africains de maintenir le cap vers l’objectif continental de l’émergence inclusive. C’est ce que l’on pouvait retenir à l’issue des échanges entre les participants à la troisième Conférence internationale sur l'émergence de l’Afrique (CIEA-III), lors d’une discussion de haut niveau qui a réuni des chefs d’État, des chefs d’institutions et des représentants du secteur privé en Afrique.

Organisée cette année sur le thème Émergence, secteur privé et inclusivité, la CIEA-III a été officiellement lancée par S.E. M. Macky Sall, Président de la République du Sénégal, au Centre international de conférences Abdou Diouf (CICAD), à Diamniadio, au Sénégal.

La CIEA-III aborde le rôle du secteur privé et des gouvernements en Afrique pour favoriser la trajectoire de croissance des pays africains.

La récente accélération de la croissance sur le continent, tirée par une demande mondiale plus forte, est en partie due à l’augmentation de la consommation intérieure, aux investissements publics dans les infrastructures et à l’essor de la branche d’activité des télécommunications et du transport aérien, cette tendance étant plus marquée dans les pays qui se sont dotés de plans d’émergence.

Plusieurs personnalités de haut niveau ont participé au débat, notamment : S.E.M. Ibrahim Boubacar Keita, Président de la République du Mali ; Dr. Mahathir Mohamad, Premier Ministre de la Malaisie ; S.E.M. Amadou Gon Coulibaly, Premier Ministre de la République de Côte d’Ivoire ; M. Achim Steiner, Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) ; M. Adesina Akinwumi, Président du Groupe de la Banque africaine de développement ; et Mme Ségolène Royal, ancienne ministre de l'Environnement de la France. Étaient également présents M. Tony Elumelu, Président de United Bank for Africa (UBA) et M. Baidy Agne, Président du Conseil national du patronat du Sénégal (CNP). 

« La quête de l'émergence procède ainsi d’une vision à long terme et d’un engagement qui traduit cette vision en actes. Croire en nous-mêmes, définir nos propres priorités, engager nos ressources et notre intelligence, mobiliser des partenariats mutuellement bénéfiques. Voilà ce que doit être notre quotidien pour forger par nos propres mains le destin d’une Afrique prospère et émergente », a déclaré M. Macky Sall dans son discours de bienvenue.

Achim Steiner, Administrateur du PNUD, a affirmé de son côté qu'il était urgent de gérer avec grand soin la transition vers l'émergence : « Pour l'Afrique, il est d'une importance vitale que le processus de développement soit inclusif ». « Si vous ignorez les notions d'inégalité, d'équité et d'inclusivité », a-t-il expliqué, « votre processus de développement sera tôt ou tard appelé à imploser, que ce soit du fait de l'extrémisme et du terrorisme ou en raison de la polarisation et du nationalisme ».

Parmi les moments forts de l’événement, citons la présentation de Mme Ahunna Eziakonwa, Directrice régionale du PNUD pour l’Afrique, portant sur les Enseignements et les défis de la promotion de champions nationaux en Afrique.

Depuis sa création, la CIEA a pour objectif d’aider les pays africains à appliquer leurs plans d’émergence en mettant leur expertise en commun et en partageant leurs expériences et leurs meilleures pratiques.

Organisée en mars 2015, la CIEA-I, première édition de la Conférence, avait mis en avant les conditions de l'émergence de l'Afrique, ainsi que les enseignements tirés des transformations économiques et sociales à l'œuvre dans les pays émergents. Deux ans plus tard, la CIEA-II a concentré ses travaux sur les défis liés à la mise en œuvre des plans d’émergence et sur l’importance d’un État développementiste et d’une administration publique solide.

Plus de 500 participants issus de gouvernements, d'institutions internationales de développement, d'universités, d’entreprises du secteur privé et de la société civile devraient participer à la CIEA-III du 17 au 19 janvier 2019.                                                                                                                                                                                                     ************************

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :
À Dakar : Mame Fatou Touré, +221 78 620 4251; Tahir Basse, +221 77 33 243 36
À New York : Lamine Bal, +1 212 906 5937

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Afrique 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe