En collaboration avec le Centre mondial du PNUD pour la technologie, l'innovation et le développement durable, le logiciel OpenELIS a été mis à la disposition du Ministère de la santé et du bien-être de Maurice.

 

Si contenir la propagation d’une maladie contagieuse est partout complexe, elle l’est d’autant plus sur une île à forte densité de population qui accueille en temps normal un flux continu de voyageurs internationaux. Avec 15% de sa population âgée de plus de 65 ans, l'Île Maurice a dû réagir rapidement face à l'arrivee de la COVID-19 dès le 18 mars 2020 en instituant un confinement national et un couvre-feu.

L'expérience de Maurice dans la gestion de maladie infectieuse comme la dengue (lien en anglais) a porté ses fruits et a permis au pays de maîtriser rapidement le coronavirus grâce à l'enregistrement, le traçage et les tests des voyageurs. Fin mai, plus de 105 000 tests PCR et antigène rapide avaient déjà été effectués.

Avec seulement 334 cas déclarés dont 322 rétablissements fin mai, le pays semble avoir géré efficacement la vague COVID-19. La détection, le suivi et le contrôle des potentielles sources de contagion ont joué un rôle central dans la prévention d'une nouvelle propagation. Malgré cette première réponse efficace, Maurice doit encore accroître sa capacité à répondre aux futures crises sanitaires. Au moment où le pays rouvre ses portes, la menace d’une nouvelle vague COVID-19 est bien réelle et la future gestion des cas va nécessiter de nouvelles idées et outils pour améliorer les tests et le suivi.

Les trois derniers mois de lutte contre la pandémie ont souligné le besoin du ministère de la Santé et du Bien-être d'augmenter sa capacité de traiter quotidiennement un grand nombre de tests COVID-19 et de prévoir une capacité de signalement rapide et efficace. Face à quoi, le gouvernement a demandé l'appui du PNUD pour garantir un système électronique d'information de laboratoire qui respecte les directives de l'Organisation mondiale de la santé.

 

La technologie au service de la lutte COVID-19

En collaboration avec le Centre mondial du PNUD pour la technologie, l'innovation et le développement durable, le logiciel OpenELIS (en anglais) a été mis à la disposition du ministère Mauricien via notre référentiel d'outils numériques et sa pertinence a été testée par le Laboratoire de Santé Central (LSC) local.

Le logiciel a depuis été personnalisé pour fournir un catalogue de tests COVID-19 ; des traitements par lots de bio-échantillons ; et une génération de codes à barres pour des capacités d'impression et de génération de rapports améliorées.

Avec le système OpenELIS et autres équipements de test, le LSC a pu considérablement améliorer sa capacité de test, menant le gouvernement à vouloir rapporter l’outil à l’échelle nationale en un système national de gestion des laboratoires accessible à tous les hôpitaux publics et centres médicaux pour le renforcement général de la santé à Maurice.

Autour du globe, la préparation à tous les niveaux à la gestion de nouvelles épidémies se concrétise et le PNUD se tient prêt à aider les pays à se préparer, répondre et se relever.  

 

Icon of SDG 03

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Afrique 
Aller à PNUD Global