Le bassin du Congo représente  la deuxième plus vaste forêt tropicale du monde, après l’Amazonie. C’est une incroyable réserve de biodiversité, avec plus de 400 espèces de mammifères, 1 000 espèces d’oiseaux et 10 000 espèces de plantes. C’est aussi un immense puits de carbone – 10 % du CO2 capté par les végétaux dans le monde – ainsi qu’une source d’alimentation indispensable à plus de 60 millions d’humains. La République Démocratique du Congo abrite plus de la moitié de ce couvert forestier soit 155 millions d’hectares1 sur un total du bassin estimé à 286 millions.

Cependant,  la combinaison des facteurs de pression démographique, de pauvreté et de de la faiblesse des politiques publiques de gestion forestière  ont pour conséquences directes la déforestation et à la dégradation des forêts dans le pays. Les besoins de la population entraînent une demande supplémentaire de ressources (nourriture, bois de chauffe, abri, agriculture de subsistance, etc.) ainsi que l’exploitation minière ou encore le commerce illégal exercent une pression accrue sur les ressources forestières. . En effet, les ménages et les vendeurs ambulants dépendent fortement du charbon de bois ou du bois de chauffage pour la cuisine quotidienne. Les entreprises, comme les boulangeries, les brasseries, les restaurants, les briquetiers et les forgerons d'aluminium, ont également une forte dépendance à ces matériaux dans leur travail quotidien.

Avec un financement de l'Initiative pour les Forêts d'Afrique centrale (CAFI) dans le cadre du portefeuille FONAFREDD (Fond National de Réduction des Emissions dues à la Déforestation et à la Dégradation des Forêts), le Fonds d'équipement des Nations Unies (UNCDF) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) soutiennent les efforts visant à réduire les pressions sur les ressources forestières à travers une approche axée sur la cuisson propre.

C’est dans ce sens  qu’ un fonds de défi et un programme d’incubation a été mise en place en 2020 pour faciliter l'entrée sur le marché des entreprises proposant des solutions de cuisson propre  A travers cet appui,  les entreprises sélectionnées parviennent à : (1) bien s’implanter sur le marché (2) améliorer leur capacité et technologie de production (3) intégrer les innovations dans leurs modèles de marketing et de distribution.

Par ailleurs, cet accompagnement permet aux entreprises d’accéder à des connaissances techniques, à des nouvelles technologies et autres mécanismes financiers. Elles pourront ainsi devenir plus rentables et capables d’apporter de vraies solutions innovantes contribuant à la réduction de la consommation du bois énergie et au développement socioéconomique local.

Afin  d’optimiser la gouvernance de ce Fond, un comité d’investissement3  a été mise en place pour sélectionner les entreprises bénéficiaires d’un appui et garantir  le suivi-évaluation. Le comité est composé de plusieurs membres indépendants issus du secteur public, du secteur privé et de la société civile pour assurer l’inclusivité et l’impartialité.

 En un an d’exercice, 12 entreprises de foyers améliorés et de GPL ont été financées pour un montant total de 1,200 millions dollars américains. Ce financement permettra, en plus de construire un marché durable de cuisson propre,  la vente de 100 800 foyers améliorés à charbon de bois et briquettes, 1.650 tonnes de briquettes de biomasse, 3.000 kits de GPL, 3.500 foyers de cuisson à GPL, 1.425 tonnes de GPL et la création de plus de 104 emplois à temps plein et 506 emplois à temps partiel dans les villes de Kinshasa, Lubumbashi, Goma, Bukavu et leurs environs.

Les idées gagnantes 

 

 

  1. Alternative Energy Technologies Group (ALTECH)

Objectif : 20.000 ménages ayant accès aux foyers améliorés JIKO KOA

Le groupe ALTECH possède une expérience avérée dans la distribution de solutions d'énergie renouvelable. En utilisant le modèle de paiement à l'utilisation (PAYGo), l'entreprise dispose de l'infrastructure  pour déployer des produits et des techniciens prêts à connecter et à servir les clients. L'investissement du Fonds de défi aidera l'entreprise à mettre en application leur logiciel pour mieux gérer les ventes et suivre les paiements des foyers améliorés, offrant une gestion plus efficace et un meilleur suivi des clients.

En savoir plus sur ALTECH

2. ETS. Basanga Construction (BASCONS)

Objectif: 28.000 ménages ayant accès aux foyers améliorés MOSEKA

ETS. Basanga Construction a déjà distribué plus de 30.000 foyers améliorés à Kinshasa et ses environs. Cet investissement du Fonds de défi aidera l'entreprise à améliorer la production, la distribution et leur capacité numérique afin d'améliorer la portée des ventes. Cela se traduira par une augmentation des ventes annuelles moyennes de 9 000 à 14 000 foyers améliorés.

3. BBOXX Capital RDC

Objectif : 3500 ménages ayant accès à des cuisinières à gaz améliorées

BBOXX est un distributeur innovant mondialement reconnu pour les solutions d'énergie propre. La société va utiliser la plateforme Pay As You Go existante pour déployer les foyers et kits à gaz aux clients à Goma, Bukavu et Lubumbashi.

En savoir plus sur BBOXX

4. Briquettes Solutions SARL

Objectif: 16.200 ménages ayant accès aux foyers améliorés et briquettes de biomasse

Briquettes Solutions SARL est une start-up de jeunes techniciens expérimentés dans la technologie de production de foyers de cuisson. Ils produisent des foyers de cuisson qui utilisent du charbon de bois ou des briquettes éco-combustibles. Le projet consiste à améliorer la capacité de production à travers des équipements performants et adaptés ainsi que tester des modèles innovants de marketing, des briquettes pour leur intégration dans le mix de l’énergie de cuisson propre au Nord et Sud Kivu. L'investissement du Fonds de défi appuiera l'entreprise également à moderniser son modèle de distribution, y compris le déploiement d'agents de vente pour renforcer la relation clientèle. 

En savoir plus sur BRISOL

5. DAP Energy SARL

Objectif: 1 400 tonnes de GPL et 3 000 kits de démarrage GPL vendus aux ménages et aux petites entreprises

DAP Energy SARL est un pionnier de l'importation et de la vente de GPL dans l'Est de la RDC (provinces du Nord Kivu, Sud Kivu, Ituri, Tshopo). Avec les accords d'approvisionnement en place, l'investissement du Fonds de défi aidera l'entreprise à étendre sa capacité de stockage et de distribution et à introduire un logiciel personnalisé pour la gestion des ventes et la relation-client. L'entreprise pourra ainsi  étendre ses activités sur de nouveaux marchés en RDC.

En savoir plus sur DAP Energy

6. ETS Entrepreneur Sans Frontière 

Objectif : 5,000 ménages ayant accès aux foyers améliorés.

Ce projet vise à accroitre la production des foyers de cuisson et d’améliorer leur qualité.La production sera réalisée  conjointement par  des jeunes femmes,  et des membres de la communauté Pygmée  pour contribuerà la protection des forêts autour du Parc de Kahuzi Biega et ses environs. Le projet  à pour objectif la création d’emplois et l’amélioration des conditions socioéconomiques. L’insécurité a entrainé une vague d’exode rurale entrainant une hausse du niveau de pauvreté et de impactées consommation de bois énergie dans la  ville de Bukavu et ses alentours. 

7. HALT BANK

Cible: 12,500 ménages ayant accès aux foyers améliorés.

Le projet consiste au développement du réseau des points de vente des foyers améliorés « mafika bora » au Haut Katanga, Tanganyika, Lomami  et Haut Lomami. Le projet contribuera à la création d’emplois, , àla mise en place de solutions de cuisson propre pour 12,500 ménageset aura un impact direct la protection des réserves forestières de la Miombo.

8. YAWE NISSI

Cible: 10,000 ménages ayant accès aux foyers améliorés.

A travers ce projet, l’entreprise compte développer la méthode de vente à crédit afin de permettre aux personnes à moindre revenu d’accéder aux foyers améliorés moyennant un paiement échelonné . CC’est environ 30 emplois qui seront créés pour bénéficier à environ   10,000 ménages des quartiers populaires de la ville de Kinshasa (Tshangu).

9. ETS MIZINZI 

ibles : 6 500 ménages ont accès aux foyers améliorés

Ce projet a pour objectif la promotion et la distribution des foyers culinaires améliorés, des briquettes et du charbon de bois propre ainsi que la production des inserts céramiques de qualité. L’entreprise est  spécialisée dans la distribution et  élargira la gamme de foyers améliorés pour satisfaire divers segments du marché.L’entreprise compte nouer des partenariats de distribution avec les producteurs de foyers améliorés de Goma et de Bukavu pour maximiser les ventes. Ces actions contribueront à la protection du Parc National de Kahuzi Biega ainsi qu’auxs réserves au Sud Kivu. 

10. RECYCLO CONGO SARL

Cibles : 1 000 tonnes des briquettes de biomasse sont rendues disponibles aux ménages de la ville de Kinshasa 

Ce projet consiste à la production de briquettes de charbon et des briquettes de bois densifié, à partir des déchets industriels et ménagers. Il s’agit de déchets de bois (sciure et copeaux de bois), déchets de charbon de bois, la drêche, les balles de riz, la coque d’arachide, etc. Les produits sont destinés principalement aux ménages, restaurants modestes  appelés communément ‘’malewa’’ et aux entreprises s utilisant le bois comme combustible (les boulangeries, les restaurants de grillades…)  dans la  ville de Kinshasa. 

En savoir plus sur RECYCLO CONGO SARL

11. TAD ET MBOA COMPAGNIE 

Cibles : 1 000 ménages ont accès aux foyers améliorés 

Le projet vise à intégrer la femme dans les chaines de valeur de production et de vente des foyers améliorés dans la  ville de Goma ainsi que dans les territoires avoisinants. Le projet vise à alléger les travaux domestiques des femmes en améliorant les conditions de cuisson par un modèle de foyer conçu et fabriqué par un consortium des femmes et d’hommes jadis regroupés en différentes ASBL. 

 

------------------------

À propos de l'UNCDF 

L’UN Capital Development Fund (UNCDF) facilite l’accès aux capitaux publics et privés pour les populations les plus démunies dans les 46 pays les moins avancés du monde (PMA).

Dans le cadre de son mandat de fourniture de capitaux et d’instruments d’investissement, l’UNCDF offre des modèles de financement du «last mile» permettant de débloquer les ressources publiques et privées, notamment au niveau national, afin de réduire la pauvreté et d’encourager le développement économique local. 

Les modèles de financement de l’UNCDF œuvrent travers trois axes, à savoir : 1) les économies numériques inclusives, qui connectent les personnes, les ménages et les petites entreprises aux écosystèmes financiers qui catalysent la participation à l'économie locale et fournissent des outils pour vaincre la pauvreté et gérer leur vie financière ; 2) le financement du développement local, qui permet aux municipalités de dynamiser l'expansion économique locale et le développement durable par le biais de la décentralisation fiscale, du financement municipal innovateur et du financement structuré de projets ; et 3) le financement d’investissements, qui fournit une structuration financière catalytique, une réduction des risques et le déploiement des investissements pour favoriser l'impact des ODD et la mobilisation des ressources au niveau national.

 

Icon of SDG 09

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Afrique 
Aller à PNUD Global