Les fournitures médicales et non médicales renforceront les efforts des agents de santé de première ligne, amélioreront la capacité de dépistage et la détection précoce et soutiendront la gestion des cas de COVID-19 au Cameroun. Photo: PNUD


Yaoundé, Cameroun -
Grâce à un financement de la Banque islamique de développement (BID) de 27,4 millions de dollars au gouvernement du Cameroun, le PNUD, l’UNOPS et UNICEF vont assurer l’achat d’appareils et fournitures médicales d'urgence — des ambulances, du matériel de laboratoire, des appareils respiratoires, des radios portables, des lits d’hôpitaux et des équipements de protection individuelle. Ces articles permettront de renforcer le système de santé du pays en améliorant les capacités de dépistage et de diagnostic précoce, en plus d’aider à la gestion des cas de la maladie.

Le PNUD et l'UNOPS ont signé le 23 juillet 2020 leur accord avec le gouvernement camerounais d'une valeur respective de 13,8 millions de dollars US et 9,1 millions de dollars US pour renforcer le système de santé et soutenir la reprise post COVID-19 du pays. Un accord similaire est en cours de finalisation entre le gouvernement du Cameroun et l'UNICEF pour un montant total de 4,2 millions de dollars EU.

« Au-delà de la réponse au Coronavirus (COVID-19) qui a fortement stressé nos professionnels de santé, ce partenariat est l’occasion de renforcer davantage le système de santé camerounais afin de pouvoir faire face à d’éventuelles réapparitions d’épidémies ou de pandémies au Cameroun », affirme Manaouda Malachie, ministère camerounais de la Santé publique.

Les accords conclus visent à renforcer ainsi la chaîne logistique du ministère de la Santé pour soutenir les centres de santé - et réduire la propagation du COVID-19 dans le pays. Dans la même veine, une plate-forme nationale pour l'établissement de rapports, le suivi des informations et le partage d'expériences sur le COVID 19 est en cours de mise en service.

« J’ai confiance que ces accords vont contribuer à atténuer les conséquences de la pandémie de la COVID-19 au Cameroun », précise Mayoro Niang, responsable du bureau régional de la BID à Abuja.

« Cet appui s’inscrit dans une démarche « sans regret »qui renforcera les systèmes de santé camerounais de manière durable et globale. Je suis reconnaissant que le PNUD Cameroun, en partenariat avec le gouvernement et la Banque islamique de développement, ait pu mobiliser des ressources supplémentaires pour intensifier le plan national de réponse au COVID-19 du Cameroun pour lutter contre la pandémie », a déclaré le Représentant résident du PNUD Cameroun, Jean Luc Stalon .

« L’UNOPS est déterminé à contribuer au renforcement du système de santé camerounais grâce à des services d’achats transparents et efficaces ainsi qu’à des services de gestion de projet », affirme Tatiana Wah, la représentante de l’UNOPS.

« Je suis ravi de cette nouvelle étape dans un partenariat tripartite de longue date entre le gouvernement, la BID et l'UNICEF qui contribuera à renforcer les capacités de diagnostic du COVID19 à travers le pays », a déclaré Jacques Boyer, représentant de l'UNICEF au Cameroun.

 

Contacts:

UNOPS : Annick Kaze, Email: annickk@unops.org

PNUD : Fajong Joseph Lereh, Email: joseph.fajong@undp.org

UNICEF : Brigitte Helali, Email: bhelali@unicef.org

BID : Email: comms@isdb.org

Icon of SDG 16

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Afrique 
Aller à PNUD Global